Vous êtes ici : Version française > Programme

Book Club | Ecologie / nature / Biodiversité / Animaux / Climat

CONVERSATION AVEC JEAN-PHILIPPE PIERRON

Le 30 janvier 2021 De 13:00 à 14:00
Gratuit
Hôtel 71
Jean-Philippe Pierron © DR
Jean-Philippe Pierron © DR

Rencontre autour de Je est un nous - enquête philosophique sur nos interdépendances avec le vivant (Collection "Mondes sauvages", Actes Sud, 2021).

Pour répondre à la question « qui suis-je ? » nous racontons des histoires. Parmi celles-ci, la plupart tues, bien qu’elles nous habitent intimement, il y a nos liens à la nature, à nos milieux de vie, à un animal, un arbre, une rivière ou des matières. Dire je c’est aussi exprimer combien il est relié dans des capillarités secrètes avec la nature. Jean-Philippe Pierron mène ainsi l’enquête auprès de philosophes et penseurs de l’écologie, pour rendre compte de leur engagement. Il se demande pourquoi ils ont éprouvé le besoin, en plus de l’argumentation conceptuelle, de mobiliser une dimension sensible, narrative et intime à même de rendre compte de leur expérience de nature. Souvent la rencontre d’un animal, d’un paysage, une expérience de nature en première personne a été le catalyseur de leur engagement, comme si une brèche poétique et sensible avait ouvert en eux une nouvelle manière de se penser, d’agir et de sentir. Comme si elle avait inauguré un style d’engagement comme vivant humain parmi les vivants. Il entrecroise cette enquête à la façon dont chacune et chacun, au cœur du soi écologique le plus intime, a appris à reconnaître ou à taire ses propres expériences de nature. Il invite à cette fin, chacun à faire retour poétiquement sur sa propre expérience, mettant au jour la dimension écobiographique de sa vie. Ce faisant, il interroge les conditions sociales et culturelles qui empêchent d’ordinaire de les évoquer, y trouvant une des raisons de la crise de nos liens avec la nature. Cet ouvrage d’écologie en première personne n’est donc pas un complaisant centrage sur soi, mais travaille à l’expression des prémisses d’une transformation radicale, en vue de relations plus équilibrées et vivantes avec la nature. Une compréhension renouvelée de soi, conscient de ses responsabilités, commence d’abord par la conscience prise de ses appartenances. Changer nos manières d’être avec la nature suppose d’apprendre à les faire chanter.

Avec :
Jean Philippe Pierron (France), philosophe

Animé par :
Lucie Campos (France), directrice de la Villa Gillet.

En partenariat avec la Villa Gillet (Lyon) à l’invitation de l’École urbaine de Lyon.
En collaboration avec les éditions Actes Sud


langue disponible pour cette séquence : français

Vidéo de la conversation