Vous êtes ici : Version française > Programme

Ateliers / Séminaires | Culture scientifique et humanités

LES CHIFFRES EN TÊTE SUR LA PLANÈTE

Le 26 janvier 2021 De 10:00 à 11:15
Gratuit
Hôtel 71
© Paul Bergmeir - Unsplash
© Paul Bergmeir - Unsplash

Un échange entre le politiste Fabrice Bardet et le sociologue et statisticien Olivier Martin, autour de son ouvrage "L’Empire des chiffres", paru en 2020 chez Armand Colin. L'occasion de se replonger dans l’histoire de la conquête du monde par les chiffres : les comptes marchands, la mesure du temps ou des grandeurs physiques ou biologiques, les statistiques économiques et sociales, ou encore l’évaluation managériale ou financière. Peut-on envisager un empire unique des chiffres comme l’auteur y invite ? Ou bien faut-il travailler à distinguer différentes familles ou royaumes concurrents ?

La pandémie de 2020, au-delà des morts, de la privation générale de vie sociale, et de la crise économique qui grandit, a été marquée dès ses premières heures par une avalanche inédite de chiffres qui a envahi les écrans de la planète. Les historiens avaient établi la révolution scientifique probabiliste qui avait été le préalable à l’avènement de la société industrielle puis de l’État Providence assurantiel. Mais la crise sanitaire a montré l’absence de racines populaires à cette révolution : malgré les politiques éducatives de masse, l’immense majorité d’entre nous reste aujourd’hui dans l’incompréhension face aux milliers chiffres de la pandémie sur lesquels les spécialistes s’entre-déchirent.

La publication de l’ouvrage de Olivier Martin offrira l’occasion de se replonger dans l’histoire de la conquête du monde par les chiffres : les comptes marchands, la mesure du temps ou des grandeurs physiques ou biologiques, les statistiques économiques et sociales, ou encore l’évaluation managériale ou financière. Peut-on envisager un empire unique des chiffres comme l’auteur y invite ? Ou bien faut-il travailler à distinguer différentes familles ou royaumes concurrents ? C’est la thèse que défend depuis plusieurs années Fabrice Bardet dans son séminaire « quantifications » de l’Ecole urbaine de Lyon notamment, qui lui adressera ses questions et lui portera la contradiction. Au-delà de l’enjeu théorique de ce dialogue, il s’agira avant tout de rassembler les réflexions pour participer au dépassement de la crise sanitaire ou s’appuyer sur son expérience collective mondiale pour préparer le virage que la planète doit réaliser en urgence pour faire face à l’enjeu de la crise climatique majeure qui gagne chaque jour du terrain et que veut résumer le terme anthropocène.

Avec :
Fabrice Bardet (France), directeur de Recherches HDR ENTPE
Olivier Martin
(France), sociologue et statisticien

langue disponible pour cette séquence : français

Revoir la vidéo :