Vous êtes ici : Version française > Redécouvrir l'édition 2019 > Invités

Marie-Claire
UCHAN

Présidente du Consortium du Porc Noir de Bigorre

Activités / CV

La présence du Porc Noir dans le Piémont pyrénéen est attestée depuis l’antiquité, de la période gallo-romaine jusqu’au XX° siècle, en passant par le Moyen Âge, notamment dans les nombreuses abbayes bénédictines
présentes en Bigorre.
Élevé dans son territoire d’origine, il se nourrit au maximum des ressources de son environnement. Les animaux de race pure sont élevés à la pâture sur des parcours composés de prairies naturelles ou semées de graminées (fétuque, dactyle, ray-grass, brome) et/ou de légumineuses (trèfle blanc, violet, incarnat, minette, luzerne). Ils consomment un aliment complémentaire à base de céréales (orge, triticale, blé) et de pois, ainsi que, selon les saisons, des fruits (glands, châtaignes, pommes, nèfles,…) et autres ressources du milieu, de nombreux vers de terre et autres mollusques qu’ils fouillent dans la terre.
Le relief est constitué de coteaux et de vallées creusées dans des sédiments issus des Pyrénées. Les sols et le climat humide et doux assurent une pousse de l’herbe pratiquement continue sauf sur une courte période hivernale.
Le Porc Noir de Bigorre est capable de valoriser des milieux difficilement cultivables (forêts, landes, prairies) et se plait, lorsqu’il fait chaud, à chercher l’ombre des châtaigniers ou des chênes.
Depuis le 15 septembre 2017, le "Jambon Noir de Bigorre" et le "Porc Noir de Bigorre" ont obtenu l'Appellation d'Orignie Protégée (AOP).

Crédit photo : DR