Vous êtes ici : Version française > Invités

Muriel
MAMBRINI-DOUDET

directrice de recherche à l’Institut National pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (France)

Activités / CV

Muriel Mambrini-Doudet est directrice de recherche à l’Institut National pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE). Nutritionniste des poissons, puis généticienne, elle a conçu et géré des dispositifs interdisciplinaires de plus en plus complexes, allant jusqu’à présider un des centres de recherche d’INRAE comme un « lieu naturel d’interdiscipline ». Lorsqu’elle a dirigé l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie (formation des décideurs de l’écosystème de l’innovation) elle a proposé des formations pour distinguer et faire avec l’inconnu et l’incertain. Pourquoi ? Parce que lorsqu’il est possible de passer avec rigueur les frontières des connaissances et de développer le goût pour la démarche de recherche, alors la conception d’un monde durable s’accélère. Parce qu’aux interfaces, et avec l’inconnu, on fait avec la diversité des connaissances. Aujourd’hui, chargée de mission « Innovations » au Collège de direction d’Inrae, directrice de l’école doctorale Frontière de l’Innovation en Recherche et Education (Université de Paris et Paris Sciences et Lettres) au Centre de Recherches et Interdisciplines fondé par F Taddei et chercheure associée à la Chaire Théorie et Méthodes de la Conception Innovante de MinesParisTech. Elle est membre associée de l’Académie d’Agriculture, Chevalier de l’ordre national du mérite et chevalier du mérite agricole. Elle est auteure de publications scientifiques et conférences dans les différents champs disciplinaires qu’elle a explorés (nutrition, génétique, sciences du management, éthique, innovation). Elle vient de co-écrire avec la philosophe A-F Schmid un manuel pour les sciences futures rempli de propositions épistémologiques donnant valeur aux interfaces (Editions Kimé). Nourrir le monde est le cœur de sa vocation, cela sera-t-il suffisamment utile pour savoir qui nourrit la planète ?

Crédit photo :  DR