Vous êtes ici : Version française > Programme

Portrait d'espèces | Ecologie / nature / Biodiversité / Animaux / Climat

PORTRAIT D'ESPÈCES : « LE MONDE EST UN LICHEN GÉANT » (H. D. THOREAU)

Le 30 janvier 2022 De 14:00 à 15:00
Gratuit sur inscription
Le Rize - 23 rue Valentin Hauy 69100 Villeurbanne
Nombre de places restantes : 114
© David Clode
© David Clode

Avez-vous déjà entendu le bruit que fait une colonie d’abeilles noires sur le point d’essaimer ? Saviez-vous que le pique-prune, un petit coléoptère, a réussi à bloquer à lui tout seul la construction d’une autoroute pendant des années ? Saviez-vous que le lichen, qui recouvre tout de même 8% de la surface terrestre, est en fait le résultat d’une coopération entre un champignon, une algue et des microbes ? Souhaiteriez-vous savoir comment l’histoire d’un arbre dans l’architecture de ses branchages ? Toute la semaine, les “portraits d’espèces” vous feront découvrir des êtres vivants autrement, proposant une façon inédite d’envisager la biodiversité.

Recouvrant près de 8% de la surface terrestre, le lichen est un organisme commun, banal, mais que nous ne regardons que très peu, malgré sa grande beauté et l'incroyable enseignement qu'il pourrait nous donner pour mieux penser notre monde et notre écologie. C'est grâce à lui que l'homme a pensé la "symbiose", concept forgé dans les années 1860 et qui est désormais populaire, de retour sur le devant de la scène des idées et des arts.
C'est que le lichen est en effet double, voire triple, et plus si affinités : il s'agit d'une structure kaléidoscopique et mouvante qui réunit dans un seul et même organisme un champignon, une algue et des microbes, fonctionnant ensemble pour mieux résister à des habitats extrêmes. La "symbiose" met précisément l'accent sur l'idée d'une communauté du vivant et d'une identité plurielle : elle cherche à dépasser toute idée d'organisme et de frontière au profit d'une vision interactive des êtres vivants, qui apparaissent tous reliés, connectés, entrelacés, mondialisés. Par ailleurs, le lichen est un précieux indicateur de la santé de notre environnement (qualité de l'air, humidité, etc.). En somme, il est un élément clef, et même un indicateur, du paysage de l'Anthropocène.

Faire le portrait du lichen, c'est aussi, donc, faire un peu notre autoportrait. Depuis, nous avons compris que "nous sommes tous des lichens", des êtres également symbiotiques et dépendant d'autres organismes pour vivre et survivre. Comme des artistes contemporains le soulignent de plus en plus, ils incarnent, de plus, une éthique ou une antidote de résistance, de lenteur et de modestie.

À partir d'oeuvres artistiques, de vidéos, ainsi que de lichens et de citations collectés ça et là, il s'agira de faire découvrir avec humour et de façon buissonnière l'actualité et la beauté d'un tel être vivant pourtant si longtemps oublié et encore invisibilisé, de réparer la familiarité de sa présence.

Avec :
Vincent Zonca (France), écrivain et critique d'art.