Vous êtes ici : Version française > Programme

Ateliers / Séminaires | Ecologie / nature / Biodiversité / Animaux / Climat

UN PARLEMENT DES EAUX

Le 26 janvier 2022 De 09:30 à 13:00
Gratuit sur inscription
Le Rize - 23 rue Valentin Hauy 69100 Villeurbanne
Nombre de places restantes : 0
Plus de places disponibles
© Anastasia Taioglou
© Anastasia Taioglou

Eaux visibles - Eaux invisibles « Du glacier du Rhône à la mer Méditerranée depuis la métropole »

L’École urbaine de Lyon a mis en place un studio de recherche-création dédié à l’eau et aux mondes urbains anthropocène depuis septembre 2021 avec des artistes, chercheurs, post-doctorants, doctorants et étudiants.

Aujourd’hui, pour interroger les différentes initiatives autour des enjeux de l’eau, l’EUL fort de sa capacité de faire le pont entre les disciplines et les acteurs, nous allons initier et accompagner une démarche collective pour développer un Parlement des eaux.

Il s’agit des eaux visibles et invisibles, du glacier à la mer, et dans tous ses états possibles. Les eaux les plus évidentes, comme celles des fleuves et des rivières, représentent un défi majeur, étant donné leur détérioration croissante. Les eaux cycliques. L’eau dans ses usages, ses quotidiens... L’eau et ses risques. L’eau qui émerge d’une source d’un glacier, l’eau qui coule à travers des ravins et les vallées. L’eau qui forme le bassin versant, celle qui articule notre territoire où se trouvent les environnements urbanisés...

Aussi voici les première interrogations collectives que l’on souhaite poser :
  • Dans quelle mesure notre urbanité participe-t-elle à la logique du ruissellement ?
  • Le cycle de l’eau est-il profondément intégré dans la métropole ?
  • Comment réduire l’impact des villes sur nos cours d'eau ?
  • L’eau est-elle un bien commun inaliénable ?
  • Quelles sont les solidarités entre l’amont et aval ?
  • Et si le Rhône était une personnalité juridique ?
  • Quel serait un parlement des eaux ?
  • Qui représente la nature ?
Nous souhaitons interroger l’eau et nos relations à l’eau dans tous son écosystème.

Notre démarche s'intègre à l’appel du Rhône : « La sauvegarde de l’habitabilité de la terre viendra d’un nouveau cadre juridique. La reconnaissance des droits de la nature permet à des fleuves, à des montagnes ou encore à des glaciers de plaider eux-mêmes leur cause par l’intermédiaire de leurs représentants. »

On interroge l’ambition juridique qui se repose principalement sur le fleuve mais aussi sur qui seront ces représentants avec les habitants : Le Parlement des Eaux [du Rhône, du glacier à la mer méditerranée depuis la métropole lyonnaise].

Le projet parlement des Eaux a pour objectif de constituer un groupe parlementaire évolutif, transversal et ouvert. Il s’agit de réunir tous les publics.

Le 26 janvier 2021 nous constituons une première session constitutive du parlement à définir ensemble avec : des Élus, Techniciens, Gestionnaires de l'eau, Industriels, Professionnels indépendant, Chercheurs, Doctorants, Étudiant, Artistes, Habitants et Représentants d’association civile. Il s’agit d’impulser les bases d’un « Parlement des eaux » avec les premières personnes qui s’intéressent aux enjeux de l’eau pour s’orienter vers une gouvernance participative de ce bien commun urbain.

Objectif : Parler / Participer / Parlementer.

Programme de la première séance :
  • Qu'est-ce qu'un parlement des eaux, pour vous ?
  • Qui représente le fleuve, les usages, le bassin versant, les non-humains, l'eau ?
  • Combien de temps consacrer à un enjeux aussi important ?
  • Comment co-construire la méthode et continuer ?
Parlementaires et acteurs du territoires présents :
Élus :
  • Nicolas Husson, Adjoint de la ville de Lyon, Délégation CM Biodiversité - Nature en ville - Protection animale
  • Pierre Athanaze, Vice-président de la Métropole de Lyon. Environnement, protection animale et prévention des risques.
Techniciens :
  • Olivier Pillonel, chargé de mission Ville et Fleuves de la Métropole de Lyon, délégation Urbanisme & Mobilités, direction de la Planification et des Stratégies Territoriales, Service Urbanisme & Territoires.
  • Richard Trillat, responsable études et développement au SYMALIM (Syndicat mixte pour l’aménagement et la gestion de l'île de Miribel Jonage), propriétaire du Grand Parc.
  • Damien Dumollard, directeur du Smiril (Syndicat Mixte du Rhône des îles et des lônes).
  • Anne-Laure Garcin, chargée de mission participation citoyenne et politiques publiques, responsable du Conseil de développement de la Métropole de Lyon.
  • Florian Borg : Métropole de Lyon. Chef de projet Paysage & Nature en ville. Service Écologie - Unité Alimentation Agriculture Biodiversité & Paysage. Direction Environnement Écologie et Énergie. Délégation Transition Environnementale et Énergétique.
Professionnels indépendants :

  • Emmanuel Jalbert, paysagiste DPLG / urbaniste OPQU, directeur de l’agence In situ - Paysages et Urbanisme, Lyon, et auteur des transformations de la rive gauche du Rhône.
  • Franck Huillard : Architecte Urbaniste Directeur de l'agence INTERLAND.
  • Christian Piel : Urbaniste Hydrologue Directeur de l’agence Urban Water Paris. L’intégration du cycle de l’eau en milieu urbain.
Chercheurs seniors :
  • Michel Lussault, géographe, professeur à l’Université de Lyon, Environnement, villes, sociétés (UMR 5600 CNRS/Université de Lyon), Labex IMU, directeur EUL.
  • Anne Honegger, directrice de recherche au CNRS et membre de l’UMR EVS – ENS –Lyon.
  • Jean-Philippe Pierron, professeur de philosophie à Lyon III, directeur de l'école doctorale Éthique médicale et l'environnement, Co-fondateur de la chaire Valeur(s) du soi.
  • Isabelle Michallet, maître de conférences en droit public HDR Faculté de droit, Université Jean Moulin Lyon 3 Environnement, Ville, Société - CNRS - UMR 5600 (IDE) (Labex IMU).
  • Hervé Piégay, géographe, directeur de recherche CNRS sur le site de l’ENS-EVS, étant en charge de l'Observatoire Homme-Milieu de la Vallée du Rhône.
  • Jean-Paul Bravard : Université Lumière Lyon 2 UL2 · Faculté de Géographie, Histoire, Histoire de l'Art et du Tourisme (GHHAT). State Doctorate, University Lyon 3.
Chercheurs juniors :
  • Gaëtan Bailly, docteur en droit public, Chercheur post-doctorant - Chargé d'enseignement, Université Jean Moulin, Lyon 3, Institut de Droit de l'Environnement, CNRS, UMR 5600, EVS-IDE.
Artistes/Créateurs :
  • Mathieu Argaud, directeur de production coopérative Illusion & Macadam, Bipolar, Projet Code Source.
  • Lalca Florent Otello Julie Bernard, laboratoire de recherche et de créations sur la ville et l’habiter.
Étudiants :
  • Cyrille Vallet, doctorant de l'École urbaine de Lyon, directeur de projet - EGIS E.A.U.
  • Clément Fagour, Mailys Genouel : doctorants de l'École urbaine de Lyon.
  • Lycéens du mouvement Youth for Climate.
Société habitante :
  • Caroline Dardanne, collectif citoyen pour la végétalisation du vieux Lyon, Fabrique des transitions.
  • Patrick Mathon, collectif citoyen pour la végétalisation du vieux Lyon, Lyon City Trek.
  • Geneviève Brichet : Coordination des Forums Citoyens Lyon. Collectif Les Péniches De Lyon. MJC Monplaisir.
  • Autres habitants.
Associations/Conseil :
  • Laëtitia Bacot, responsable du pôle Eau dans la ville, chargée d'animation régionale, directrice exécutive OTHU.
  • Marie-Cécile Grisard, directrice IAGF - Initiatives pour l'avenir des Grands Fleuves.
  • Valérie Marion, CESER, Conseil économique, social et environnemental régional Auvergne-Rhône-Alpes. Chargée d’études environnement et transition énergétique - égalité des territoires et ruralité – énergies décarbonées.
Gestionnaire de l'eau :
  • Philippe Imbert, Directeur RSE - Veolia Eau du Grand Lyon, Présidence bénévole du Samu social - Alynéa.
  • Karen Guemain, CNR, Référent Concession, Direction Gestion d’Actifs et Concession.
Coordonné par Adrian Torres-Astaburuaga.