Vous êtes ici : Version française > Invités

Yuko
OSHIMA

batteuse et compositrice (Japon / France)

Activités / CV

Yuko Oshima est une batteuse et compositrice japonaise, elle vit en France depuis 2000. Elle développe son langage musical en batterie à travers l’improvisation et la composition avec des musiciens, danseurs, et comédiens. En tant que batteuse, elle se focalise sur la recherche de sons avec son instrument et ses accessoires métalliques, tout en gardant sa passion du rythme et du groove et en tant qu’artiste, Yuko aime la créativité et l’humanité.
En 2015, Yuko a monté le duo « bishinkodo » avec Eric Broitmann (Motus) à l’acousmonium (orchestre de haut-parleurs) pour réaliser son idée de créer une musique de batterie pour une batterie et l’électronics ; véritable mélange de sons acoustiques et électroniques formant un vaste paysage sonore. Ce projet montre son affection envers la recherche de nouveaux sons et une nouvelle approche musicale qu’elle garde depuis le début ayant traversé la musique rock, jazz, contemporaine et pop.
En 2018, elle sollicite Samuel Colard (piano) et Vincent Robert (synthé modulaire, de La colonie de vacances) pour créer un trio d’improvisation « Hiyoméki » afin de réaliser et concrétiser la musique qu’elle avait imaginée ; focaliser sur le travail du son singulier du groupe, avec de vastes influences du rock, jazz, pop et contemporaine, également sur le travail de composition instantanée dans l’improvisation pour créer un voyage musical unique en profondeur. Elle est fondatrice du duo « Donkey Monkey » avec Eve Risser (piano), du duo de batterie avec Hamid Drake, du trio avec Isabelle Duthoit (voix, clarinette) et Soizic Lebrat (violoncelle), d’un autre trio « Lauroshilau » à Bruxelles avec Pak Yan Lau (piano, electronics) et Audrey Lauro (saxophone alto), et aussi des groupes japonnais notamment du trio « Gakusei Jikken Shitsu » avec Ryoko Ono (saxophone) et Hiroki Ono (electronics) et un album sorti en juillet 2017 sous le label français Bam Balam Records. En outre, elle collabore régulièrement avec des danseurs, notamment « Sourdre » avec Damien Briançon (de L’espèce de collectif’), et joue également dans une pièce de théâtre « Scènes de violences conjugales » dirigée par Gérard Watkins depuis 2016 en qualité de musicienne et actrice.

Crédit photo : Kurt Rade